Le cimetière américain de “Brittany” à Saint-James

(english version)

Le cimetière américain de “Brittany” marque l’endroit où les forces américaines réussirent la fameuse percée qui les amena du bocage normand vers les plaines bretonnes pendant l’offensive autour d’Avranches.
Ici reposent les corps de 4 410 victimes de guerre des Etats-Unis d’Amérique, tombées au cours de la Deuxième Guerre mondiale. La plupart périrent lors des campagnes de Normandie et de Bretagne de 1944.
De plus, les noms de 498 Américains dont les corps ne furent pas retrouvés ou identifiés sont inscrits sur le mur de soutènement de la terrasse du mémorial. Une rosette en bronze est apposée près des noms des disparus dont les corps furent retrouvés ultérieurement. Les dépouilles mortelles de 97 soldats inconnus reposent dans 95 tombes.

La construction et l’entretien de cette nécropole, d’une superficie de plus de 12 hectares, sont sous la responsabilité de la Commission des monuments de guerre américains, une agence gouvernementale des Etats-Unis. La libre disposition du terrain a été gracieusement concédée, à perpétuité, par le peuple français.

Après la Première Guerre mondiale, la Commission des monuments de guerre américains érigea une chapelle du souvenir dans chacun des huit cimetières américains en Europe, ainsi que onze monuments commémoratifs sur les champs de bataille.

À l’issue de la Deuxième Guerre mondiale, quatorze cimetières militaires américains furent aménagés en terre étrangère. Chacun comprend un mémorial où des cartes retracent les faits d’armes des Forces Armées des Etats-Unis d’Amérique dans cette région.

Les sépultures des cimetières des Première et Deuxième Guerres mondiales représentent approximativement 39 % des sépultures initiales. Les dépouilles mortelles des autres victimes furent rapatriées à la demande de leurs proches. Une stèle de marbre blanc désigne chaque tombe : une étoile de David pour les combattants de confession israélite et une croix latine pour tous les autres. Les noms des soldats portés disparus qui périrent dans la r’gion sont inscrits dans chacun des cimetières.

La Commission des monuments de guerre américains a également la charge de deux cimetières en Amérique Latine, dernières demeures des Américains tués pendant la guerre de 1847 et de ceux qui participèrent à la construction et à l’exploitation du canal de Panama.

Un conservateur de nationalité américaine dirige chaque cimetière. Un personnel anglophone est disponible pour informer et assister les visiteurs durant les heures d’ouveture. Le cimetière est ouvert tous les jours de l’année.

(retranscription du panneau à l’entrée du cimetière)

12-tombe-fleurie-2
Galerie photos du cimetière américain de Saint-James

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s